Notre empreinte Carbone - Maraîcher Agroforestier en Production Agroécologique de Fruits et Légumes à Meaux, Seine et Marne, Ile de France

Aller au contenu
Agroécologie
Energie éléctrique
Pompes d'irrigation , pompes de circulation des chauffages à eau tiède, compresseurs et ventilateurs  des chambres froides ,  éclairages , etc .
Nous  consommons 150.000 kWh / an .

De gros efforts  de rénovations sur les matériels éléctriques  nous ont déjà  permis de  maitriser   nos consommations .
 ( Pompes sur variateurs électroniques , éclairage LED en sont des exemples)

Depuis 2015,

Empreinte carbone = NULLE .



Carburants pour engins agricoles
Pour les tracteurs et autres engins agricoles , nous consommons du GNR  ( Gasoil Non Routier )

Notre consommation est aujourd'hui de 3900 litres / 365 jours  . ( équivalent 39.400 kwh )
Elle était de 4560 litres  en 2015 ,
Elle était de 4672 litres en 2014
Elle était de 5146 litres en 2013
.....
Elle était de 7115 litres en 2010

Une  baisse de 45 %  en 6  ans   due :
  • pour moitié à l'abandon du groupe électrogène en hiver  ( remplacée par l'achat d'électricité hydraulique )
  • pour moitié à  la  réduction de la consommation des tracteurs : travail du sol minimaliste  et  nouveaux  tracteurs plus économes












Chauffage des locaux : GAZ NATUREL
Pour le chauffage des locaux et des serres ,
nous utilisons le Gaz Naturel  .
Notre consommation varie evidemment beaucoup en fonction des années , cela dépend de la météo .

La consommation  se fait principalement depuis fin février où la demande est maximum  ( nuit longue, et demande de température élevée dans la partie de serre chauffée ),
et décroit jusqu'à être nulle en mai  avec l'allongement  de la durée du jour, la température exterieure qui s'adoucit .

Nous consommons en  moyenne  385.000 kwh / an ,
dont les 3/4 pour le chauffage  des plantes mises en place fin février sous serres pour produire tomates, concombres, aubergines à partir d 'avril - mai .
Le 1/4 restant pour la production des endives et le chauffage des locaux .

Pour réduire les besoins de chauffage ,
  • les serres sont équipées de double paroi gonfable avec pression constante ( meilleure isolation thermique )
  • les températures de consignes  sont gérées en fonction de l'activité des plantes , et intégrées sur 24 h
  • chaudières avec des lavages des fumées et rendement supérieure à 100% sur PCI . Localisation des emetteurs de chaleur  dans la végétation
  • les plantations ont été décalées dans le temps ( fin février au lieu de début janvier )
  • la culture de la laitue qui devait être mise hors gel  en hiver a même été abandonnée depuis plusieurs années  .

A noter :
les chaudières avec bruleur immergé  fonctionnent avec le lavage des fumées.  Elles representent l'essentiel du système . L'appoint se faisant en cas de grand froid avec des générateurs à air pulsé traditionnels  .
La chaleur  des fumées est récupérée, et le CO2 est transformé en acide dans l'eau de circulation  du système .







Non Travail du Sol = non émission de GES
à venir ...
épandage de BRF en agriculture de Conservation des Sols
Retourner au contenu